www.effervecrea.net

Le rap est toujours d’actualité. Les artistes hostiles et provoquants nous incitent à commettre le dérapage qui nous fera être un des leurs si nous n’y sommes pas déjà. Une autre dimention ou encore la saga d’une saison blanche et sèche.

Définitivement, l’idôle de désespoir d’ado dans l’indétermination sociale est akhenaton avec tout les autres comme lino et calbo et booba et les accompagnants. Shurik’n, imhotep et les techos. La langue française est parfaite dans tous les titres des années 90 et du XXI siècle comme SCH. Est ce qu’il est autorisé de décaler un coup de poing à celui qui n’écoute que les chansonnettes house des petites midinettes. C’est un contact direct avec les réalités de la dureté ou l’enfer de notre condition d’êtres. Le flambeur qui s’exprime dans un argot parisien ou marseillais ne plaît pas à tout le monde. Encore moins, ces mêmes flambeurs modestes exploités par l’argot d’un Américanos ou Siciliens qui introduit le sien dans les notres ou le leur.

Je comprends pas ta musique. Alors tu n’aimes pas une partie de la musique que je ne peux pas ignorée. Les étudiants qui sont allés jusqu’à reproduire avec peu d’imagination les paroles des wagons et des refrains de rap de tous les temps depuis qu’ils existent. Je ne pense pas que l’économie la finance et la violence tout comme le management et l’IT peuvent faire semblant de ne pas avoir été influncés par les meilleurs chanteurs de cette prose. Ces textes à la fois moralisateur et qui engrainent sont comme une alchimie issue de la globalisation. Un CD de musique coûte selon moi 10 euros contrairement à une visibilité à grand renfort d’investissement massif pour en faire sa promo. J’ai nommé les œuvres littéraires interminables comme le petit avec la baguette pas de pain mais magique ou de magie. Censé ne pas Censuré, ce qui est exhorté s’avère en fin méprisable tout confoundu.

Début de la page
contact  mentions légales